A la une :

L'habitat du futur

Quel sera l'habitat de demain ? Nomade, modulable, à énergie positive ? Futur Mag s'intéresse à la maison du futur

Pesticides = Homicide ?

Explosion des cancers infantiles, autisme, malformations, leucémie, troubles hormonaux...Les pesticides menacent notre santé et celle de nos enfants

Pangas et saumons : Elevage en eaux troubles

Comment les élevages intensifs de saumons et de pangas intoxiquent les consommateurs

E171 des Nanoparticules à volonté !

Des nanoparticules dans notre alimentation, un nouveau scandale sanitaire ?

Son nom est "Green"

Le documentaire sur la déforestation qui vous fera passer l'envie de manger du Nutella

Internet la pollution cachée

L'impact des datacenters et des "Clouds" sur la pollution de l'air

"Pour un monde durable sur Facebook

Retrouvez toute l'actualité de notre blog sur notre page Facebook

Construire sur l'eau

Comment tirer parti de la montée des océans en prevoyant de construire sur l'eau...

Le scandale du cuir et du Bycast au Bangladesh

Le reportage d’Envoyé spécial sur ce scandale sanitaire et environnemental.

lundi 24 septembre 2007

Des biocarburants pas bio du tout...

Les avantages écologiques et énergétiques des biocarburants, mis en avant par le gouvernement et étayés par une étude de l’Ademe de 2002, sont remis en question par un nombre croissant de scientifiques et d’associations de consommateurs.
Si tout le monde s’accorde à dire qu’ils peuvent réduire la dépendance de la France aux hydrocarbures et fournir un nouveau débouché à l’agriculture, leur intérêt écologique - généralement mis en avant pour justifier le soutien à cette filière -, fait paradoxalement toujours débat.
Certes, à la différence des hydrocarbures, leur combustion n’accroît pas la quantité de CO2 dans l’atmosphère : elle ne fait que libérer le dioxyde de carbone absorbé par les plantes. Cependant, la culture, la transformation et le transport des biocarburants dégagent également du CO2.
Le bilan écologique des biocarburants est donc assez contrasté.
L’association UFC Que-choisir est favorable au développement de la filière biodiesel en France, quand le gouvernement soutient plutôt le superéthanol (E85). L’association consumériste conteste par ailleurs les avantages fiscaux accordés à la filière des biocarburants. Selon l’UFC Que-choisir, la réduction de la Taxe Intérieure sur les Produits Pétroliers (TIPP), destinée à permettre aux biocarburants d’être aussi compétitifs que les hydrocarbures, avait un sens lorsque le baril de pétrole coûtait 30 dollars. Mais au-delà de 55 dollars le baril, les biocarburants deviennent naturellement plus compétitifs, et l’avantage fiscal « fournit une rente au producteur, grève le budget des consommateurs, et limite les possibilités de financement des autres leviers de diminution de la dépendance au pétrole. »
D'aprés : Le journal du développement durable


Le reportage de France 3 :







3 commentaires:

Arno a dit…

J'ajouterai un lien :
moratoire AgroCarburant

Andreas TOTH a dit…

Bonjour,

Très intéressant...le billet avec ses vidéos mais aussi votre site (que viens de découvrir).

Voici un lien pour les transports écolos,http://atcreate.blogspot.com/

Ce site est tout nouveau et j'espère que vous mettrez son lien sur votre page.
Je travail d'arrachepied pour l'améliorer mais il y a encore pleins des choses à faire.
D'ailleurs j'ai copié-collé votre vidéo sur les voitures électriques.
Si ça vous pose un problème contactez-moi atcreate@gmail.com

Bon courage et j'espère que notre lutte aboutiras un jour sur du concrets.

wisa a dit…

La vidéo et l'article font très bien mention du "paradoxe écologique" des biocarburants. Dommage qu'il n'y ai qu'une phrase dans la vidéo sur les conséquences sur l'alimentation.

Si ça vous intéresse, voici un autre article sur les biocarburants:
http://histoires-d-ames.over-blog.com/article-16215702.html

J'aime beaucoup votre site!
Wisa