A la une :

L'habitat du futur

Quel sera l'habitat de demain ? Nomade, modulable, à énergie positive ? Futur Mag s'intéresse à la maison du futur

Pesticides = Homicide ?

Explosion des cancers infantiles, autisme, malformations, leucémie, troubles hormonaux...Les pesticides menacent notre santé et celle de nos enfants

Pangas et saumons : Elevage en eaux troubles

Comment les élevages intensifs de saumons et de pangas intoxiquent les consommateurs

E171 des Nanoparticules à volonté !

Des nanoparticules dans notre alimentation, un nouveau scandale sanitaire ?

Son nom est "Green"

Le documentaire sur la déforestation qui vous fera passer l'envie de manger du Nutella

Internet la pollution cachée

L'impact des datacenters et des "Clouds" sur la pollution de l'air

"Pour un monde durable sur Facebook

Retrouvez toute l'actualité de notre blog sur notre page Facebook

Construire sur l'eau

Comment tirer parti de la montée des océans en prevoyant de construire sur l'eau...

Le scandale du cuir et du Bycast au Bangladesh

Le reportage d’Envoyé spécial sur ce scandale sanitaire et environnemental.

jeudi 11 septembre 2008

Comment éviter le gaspillage de carburant

Un article sur le blog "Consommer durable" a attiré mon attention. Certes il n'est pas très "écolo" dans la mesure ou il parle de consommation de pétrole, mais il est assez pertinent pour apprendre comment éviter le gaspillage de carburant et alléger son budget essence (et oui, nous aussi on surf sur la vague "défendons votre pouvoir d'achat"). A noter que ces informations ont été données par un internaute travaillant en raffinerie depuis 31 ans.


Astuce n°1 : Faites le plein de votre automobile tôt le matin, lorsque la température terrestre est plus froide. Toutes les stations essence ont leurs réservoirs enfouis dans le sol. La terre étant plus froide, la densité de l'essence ou du diesel est moins grande, en revanche, pendant la journée la terre se réchauffe donc les carburants prennent de l'expansion, alors si vous faites le plein dans l'après-midi ou en soirée, votre litre n'équivaut pas à un litre exact. Dans l'industrie du pétrole, la gravité spécifique et la température jouent un rôle très important.

Astuce n°2 : Lorsque vous faites le plein, n'engagez pas la manette de pistolet en mode "maximum". La manette ayant trois positions de vitesse soit lentement, "moyen" et "haute vitesse". Optez toujours pour le mode le plus lent. Vous en aurez plus pour votre argent. Si nous appliquons cette règle lorsque l'on fait le plein, nous minimisons les vapeurs créées pendant le remplissage.

Tous les boyaux aux pompes ont un retour de vapeur dans le réservoir en terre. Si vous faites le plein et que la manette est à sa plus haute vitesse, un certain pourcentage du précieux liquide qui entre dans le réservoir de la voiture deviendra des vapeurs. Les vapeurs ainsi formées retournent vers les réservoirs sous terre, avec comme conséquence le fait que vous en avez pour votre argent!

Astuce n°3 : une chose importante est de faire le plein de votre réservoir essence lorsqu'il est encore à moitié plein! Plus le reservoir est plein, moins il reste d'air. Le carburant s'évapore plus vite que vous ne le pensez.

Les grands réservoirs des citernes en raffineries ont des plafonds flottants à l'intérieur. Ainsi, il n'y a pas d'air entre le carburant et l'atmosphère. L'évaporation est tenue au minimum.

Astuce n°4 : si vous allez faire le plein et qu'il y a un camion citerne en train de remplir les réservoirs du poste d'essence à la pompe, ne faites pas le plein à cette station car l'action de remplir les gros réservoirs provoque un brassage au sein de ces derniers. Si vous le faites, vous risquez de ramasser des saletés dans le carburant!


Et si il était temps d'organiser une vie sans pétrole ?

Lire aussi les articles sur la résilience

3 commentaires:

Anonyme a dit…

sur le point 1, j'ai d'énormes doutes: les citernes sont suffisamment profondes pour profiter de l'inertie de la terre. Les puits canadiens fonctionnent sur le même principe. Donc soit l'astuce est fausse, soit les puits canadiens ne fonctionnent pas.

Frido a dit…

Je pense que la 3 est la plus importante.
Je suis également septique sur la 1. Je pense que la dilatation du carburant avec la température est dérisoire. Par contre, la volatilité est fonction de la température mais aussi de la pression atmosphérique. S'il fait froid, la pression est plus faible donc le carburant plus volatile. L'un dans l'autre, faut voir.

Anonyme a dit…

Dernièrement j'ai fait le plein lentement de ma voiture (47 l). D'abord c'est un peu long, surtout pour les personnes qui attendent derrière, qui s'impatiente un peu...
De plus j'ai été surpris de constater qu'au bout d'un certain temps... la pompe s'arrête. Il faut alors, recommencer depuis le début (carte bleue...). Si j'avais de passer en caisse il aurait en plus fallu que je fasse la queue une nouvelle fois pour remplir la deuxième partie de mon réservoir. Au final c'est quand même un peu compliqué.